Comment intégrer le métier de conseillère cosmétique ?

integrer le metier de conseillere cosmetique

Publié le : 07 mai 20195 mins de lecture

Le monde de la beauté est actuellement en plein expansion, raison pour laquelle le métier de conseillère cosmétique est de plus en plus prisé. Aujourd’hui, plusieurs formations permettent d’accéder à ce travail, il est toutefois important de posséder quelques qualités pour exceller dans ce milieu. On vous dit dans cet article comment intégrer le métier de conseillère cosmétique.

Formations et diplômes

Pour devenir conseillère cosmétique, il faut passer par un cursus universitaire spécialisé. Le métier est généralement accessible à partir du bac+2, mais il arrive que le Bac pro esthétique et cosmétique soit suffisant. Ci-après les divers diplômes requis pour devenir conseillère cosmétique :

-Brevet professionnel esthétique, cosmétique, parfumerie

-Bac pro esthétique

-BTS esthétique

-CAP esthétique

-Bac pro commerce

-BTS MUC

-BTS NRC

Il faut savoir qu’il existe actuellement des formations pour devenir spécialiste en beauté. Ces dernières peuvent être soit payantes soit fournies par un établissement recruteur avant l’exercice du métier. La durée et les modules de la formation dépendent de la nature du métier. Plusieurs branches sont possibles : spécialistes en conseils beauté, conseillère de vente à domicile ou en magasin, expert en produits cosmétiques bio

Une fois diplômé, l’aspirant au métier pourra, soit postuler chez un établissement de beauté, soit travailler à son compte. Devenir indépendant est beaucoup plus accessible, puisque cela ne requiert pas forcément beaucoup de diplômes, l’essentiel, c’est d’avoir suivi une formation professionnelle et d’avoir quelques connaissances dans le domaine.

Les qualités requises pour exercer dans le domaine de la cosmétique

Comme pour chaque travail, le plus important est d’aimer ce que l’on fait pour exceller dans son métier. Une conseillère en beauté n’en serait pas vraiment une si elle n’avait pas une certaine affinité avec le domaine de l’esthétique. Être passionné est donc est des principaux critères pour devenir conseillère cosmétique.

Toujours concernant le fait d’aimer le monde de la beauté, une conseillère doit avoir une bonne connaissance des produits de beauté. Elle doit également avoir une certaine habilité dans la communication, puisqu’elle sera en permanence en contact avec des clients. Un bon sens commercial est aussi requis, car tout au long de sa carrière, la conseillère sera amenée à faire la promotion, voire vendre ses produits.

Enfin, il faut avoir un bon sens relationnel pour pouvoir apporter des solutions efficaces tout en gardant ses clients. Être souriant, chaleureux et empathique, tels sont les critères attendus d’un conseiller cosmétique.

Les conditions d’exercice du métier de conseillère cosmétique

Un aspirant au métier de la cosmétique a divers choix qui s’offrent à lui. Il peut, devenir employé dans un établissement de beauté en tant que conseiller cosmétique. Dans ce cas, il devra, comme tous les candidats, postuler et passer des entretiens et tests. Dans ce cas, une formation professionnelle lui est fournie pour intégrer l’équipe de l’entreprise.

Il se peut aussi que le conseiller exerce à domicile, il est dans ce cas indépendant et est payé selon ses prestations. Dans ce genre de situation, le travailleur devient ambassadeur d’une marque ou d’un produit. En plus de son rôle de conseiller, ce dernier sera en charge de vendre des produits cosmétiques aux consommateurs. Pour mieux conseiller ses clients, un conseiller aura, au préalable testé tous les produits qu’il commercialise pour proposer l’article adapté à chaque individu.

Quel que soit le domaine d’exercice de la conseillère cosmétique, le plus important est d’avoir un sens aigu dans le domaine de la beauté mais aussi de la dermatologie. Il faut aussi savoir identifier, utiliser et recommander des produits de soin, d’esthétique et d’entretien. Qu’il s’agisse de produits d’entretien écologique ou industriels, la conseillère cosmétique doit savoir s’adapter aux différentes tendances du moment.

Plan du site