Qu’est-ce qu’un shampoing solide ?

Shampoing solide

Publié le : 29 juin 20216 mins de lecture

Alternative plus écologique, plus économique et plus saine au shampoing liquide, le shampoing solide fait beaucoup parler de lui depuis quelques temps. Il est cependant parfois difficile de comprendre exactement de quoi il s’agit et lequel choisir. Décryptage.

  • Qu’est-ce que le shampoing solide et comment l’utiliser ?

    • Le shampoing solide : définition

      Le shampoing solide est un cosmétique qui, comme son équivalent liquide, a pour objectif de nettoyer les cheveux et le cuir chevelu. Cependant, il ne présente pas d’eau dans sa composition, contrairement aux shampoings liquides.

      Il peut se présenter sous plusieurs formes : galet, cannelé, pain de savon, etc. Il est qualifié de solide du fait de sa dureté.

      Il a de multiples avantages, parmi lesquels des avantages écologiques, économiques mais également pour la santé. Sans eau, il permet d’éviter l’ajout de conservateurs chimiques qui peuvent abîmer nos cheveux.

    • Une utilisation et une conservation très simples

      Pour utiliser votre shampoing, il suffit de suivre les quelques étapes ci-dessous :

      1. Commencez par mouiller vos cheveux, comme d’habitude
      2. Humidifiez votre shampoing solide
      3. Deux possibilités : (1) frottez-le dans vos mains puis appliquez la mousse sur vos cheveux; (2) frottez-le directement sur vos cheveux mouillés
      4. Massez délicatement votre cuir chevelu
      5. C’est bon ! Rincez simplement pour finir

      Pour conserver un shampoing solide le plus longtemps possible, il est conseillé de le laisser sécher à l’air après utilisation, sur un porte savon ou sur une serviette. Vous pouvez ensuite le ranger dans une boîte hermétique ou une pochette à savon.

  • Quels types de shampoing solide existe-t-il et lequel choisir ?

    • Les différents shampoings solides

      • Le savon shampoing : il s’agit d’un savon à froid saponifié, auquel des poudres de plantes ou des argiles ont été ajoutées afin de le rendre adapté aux cheveux. Le rhassoul, un argile aux propriétés lavantes, se retrouve souvent dans ce type de shampoing. Un savon shampoing a un pH plus proche de celui d’un savon. Il est donc adapté principalement aux cheveux courts ou mi-longs.
      • Le shampoings solide à base de tensioactifs : plus répandu que le savon shampoing, il n’utilise pas d’huile saponifiée. Il est à base de tensioactifs doux d’origine végétale. Le tensioactif est un agent moussant, souvent à base d’huile de coco, non irritant.
    • Comment choisir son shampoing solide ? – Cela dépend de plusieurs critères

      Lors du choix de votre futur shampoing solide, plusieurs points sont à prendre en compte. Tout d’abord, il faut faire attention à sa composition. En effet, un shampoing solide peut être composé de tensioactifs issus de la pétrochimie potentiellement agressifs. Il est également déconseillé aux femmes enceintes d’utiliser des shampoings contenant des huiles essentielles.

      Si le shampoing contient un tensioactif, choisissez en un qui ne sera pas irritant pour le cuir chevelu. Par exemple, le SCS (Sodium Coco Sulfate, dérivé de l’huile de coco) ou le SCL (Sodium Cocoyl Isethionate), sont des bon choix.

      Enfin, selon le type de cheveux, le shampoing solide à privilégier ne sera pas le même. Voici quelques exemples d’ingrédients qui sont à préférer selon différents types de cheveux :

      • Pour les cheveux normaux : l’huile essentielle de pin sylvestre, l’huile de coco ou encore l’huile de ricin et l’argile verte sont conseillés.
      • Pour les cheveux secs : l’huile de coco, l’huile d’amande douce ou le beurre de karité sont par exemple recommandés dans ce cas.
      • Pour les cheveux gras : l’huile de jojoba ou l’huile essentielle de tea tree sont recommandées, tout comme l’argile et la poudre de bardane.
      • Pour les cheveux abîmés : l’huile de ricin et l’huile de bourrache sont conseillées, car elles sont connues pour leurs vertus réparatrices.
      • Pour les cheveux bouclés : l’huile de brocoli est réputée pour sublimer cette nature de cheveux.
      • Pour les problèmes de pellicules : il est possible de régler ce problème avec par exemple de l’huile essentielle de cade ou de l’huile de chaulmoogra.
  • 4 bonnes raisons pour adopter le shampoing solide ?

    • Un produit écologique

      Le shampoing solide permet de restreindre au maximum le packaging. Avec son emballage en carton, il permet aussi de limiter l’accumulation des bouteilles en plastique à la maison. Contrairement aux shampoing liquides dont l’ingrédient principal est l’eau, le shampoing solide n’en contient pas une goutte. Il est donc plus léger et diminue l’empreinte carbone liée au transport. Enfin, les éléments qui le composent ne pollueront pas les eaux après utilisation. Attention toutefois ! Les tensioactifs utilisés sont potentiellement toxiques pour l’environnement lors de la fabrication.

    • Un shampoing économique

      En général, un shampoing solide équivaut à deux bouteilles de shampoing liquide. Par ailleurs, le shampoing solide sans sulfate permet de se laver les cheveux moins souvent. En effet, les sulfates présents dans la majorité des shampoings liquides ont tendance à faire regraisser le cuir chevelu plus rapidement. Même si le prix d’achat est légèrement plus élevé que celui d’un shampoing liquide, vous serez gagnant sur la durée !

    • Une alternative saine

      Le shampoing solide se compose au maximum de 10 à 15 ingrédients, d’origine naturelle, contrairement au shampoing en bouteille dont la liste d’ingrédients peut monter jusqu’à 40 ! On y trouve souvent des sulfates qui sont réputés irritants sur le long terme sur le cuir chevelu ainsi que des silicones accusés d’étouffer la fibre capillaire. A l’inverse, beaucoup de shampoings solides sont ****sans sulfates et sans silicones. Enfin, comme ils ne contiennent pas d’eau, ils sont également sans conservateurs !

    • Un shampoing pratique

      Petit plus : le shampoing solide se glisse facilement dans n’importe quelle trousse de toilette sans l’encombrer !

Plan du site